La Chaux-de-Fonds

Référentiel

Code

Note(s) sur la portée et contenu

Note(s) sur la source

Note(s) d'affichage

Termes hiérarchiques

La Chaux-de-Fonds

Terme générique Neuchâtel (Canton)

La Chaux-de-Fonds

Termes équivalents

La Chaux-de-Fonds

Termes associés

La Chaux-de-Fonds

73 Description archivistique results for La Chaux-de-Fonds

63 résultats directement liés Exclure les termes spécifiques

Magasin Au Printemps, à La Chaux-de-Fonds

  • 0001.04.0194
  • Dossier
  • 11.1932 - 10.1935
  • Fait partie de HELD

Détails menuiserie, plan porte revolver, dessins Held : 6084; 5412; 5413; 5416; 5414; 5415; dessin d'un bloc cuisine livré par une entreprise des USA, Philadelphia

Église et Salle paroissiale, à la Chaux-de-Fonds

Rapport du jury pour le concours: Jeanne Bueche gagne le 2e prix doté d'une récompense de 1000 francs. Projet de concours pour une église catholique et une salle paroissiale. Architecture murale à toit plat inhabituelle pour Jeanne Bueche. Articulation intéressante des volumes, création d'un parvis avec clocher détaché.

Église et Salle paroissiale, à la Chaux-de-Fonds

Tirage d'un plan, servait d'emballage au dossier 0071.04.0254. Projet de concours pour une église catholique et une salle paroissiale. Architecture murale à toit plat inhabituelle pour Jeanne Bueche. Articulation intéressante des volumes, création d'un parvis avec clocher détaché.

Église et Salle paroissiale, à la Chaux-de-Fonds

Tirages du concours sur papier fort, colonne du Parthénon (vraisemblablement un exercice d'apprenti). Projet de concours pour une église catholique et une salle paroissiale. Architecture murale à toit plat inhabituelle pour Jeanne Bueche. Articulation intéressante des volumes, création d'un parvis avec clocher détaché.

Documentation INSA Neuchâtel

Articles dans l'INSA sur Le Locle et La Chaux-de-Fonds, intitutlé "Neuchâtel Ville et canton, Le Locle, La Chaux-de-Fonds".
Dossiers et livres :

  • Catalogue des Francs-Maçons suisses 1910-1911 : Deuxième partie comprenant toutes les Loges sauf celles de Genève/éd. par William Vogt [1912]

  • Le syndicalisme suisse : Histoire politique de l'Union syndicale 1880-1980/Philippe Garbani, Jean Schmid [1980]

  • 125e anniversaire Suchard [1951] - Nouvelle revue neuchâteloise : Faust et Le Corbusier/Marc Alb. Emery [1984]

  • Nos monuments d'art et d'histoire : Assemblée générale à Neuchâtel [1985/2]

  • Revue neuchâteloise : Guide de l'art monumental du 20e siècle dans le canton de Neuchâtel/Chantal Sandoz

  • Géographie du département du Jura/Paul Joanne [1912].

Maisons Alfredo Olympi, à Montmollin et à La Chaux-de-Fonds

Plusieurs projets pour une maison à La Chaux-de-Fonds. Plans d'exécution et plans de l'ingénieur Pierre Brasey pour la maison de Montmollin. Le maître de l'ouvrage, Monsieur Olympi, est domicilié à La Chaux-de-Fonds. Cet industriel passe quelques mois par année dans la maison à Montmollin, exécutée en 1950 en pierre du Jura. Elle est située sur une butte, au pied du Jura, sur un terrain très accidenté, ce qui ne semble pas avoir influencé la conception de la coupe. On jouit depuis les terrasses de la maison et du jardin aménagé par un spécialiste, d'une vue très étendue embrassant l'ensemble du lac de Neuchâtel, des Préalpes et des Alpes comme toile de fond.
Le dossier comporte en outre un plan d'armatures de l'ing. Brasey pour un immeuble locatif à Fribourg.

Immeuble et garage, à La Chaux-de-Fonds : dossier d'exécution

Dossier d'exécution. Coupes très intéressante, études en perspective de la rotonde, plans d'exécution (2 boîtes). Cet immeuble très intéressant dans l'œuvre de Antognini est une de ses réalisation les plus puristes en regard de l'enseignement de Perret : squelette béton, colonnes cannelées et fuselées, corniches, pilastres, rotonde néo-classique. Nombreuses similitudes avec les immeubles résidentiels de la cité paroissiale du Christ-Roi à Pérolles, Fribourg projetée par Honegger et à laquelle Antognini a été associé pour la surveillance de l'exécution. L'immeuble de la Chaux-de-Fonds est peut-être un prototype si la réalisation est antérieure à celle des immeubles du Christ-Roi. Le maître de l'ouvrage est la société immobilière "rue Léopold-Robert 17 SA" représentée par Monsieur Charles Koller. Une coupole de 14 m de diamètre permet la solution des circulations des ateliers et des postes de travail. La différence de niveau du sous-sol et du rez autorise le double garage.

Maison Froidevaux, à la Chaux-de-Fonds : photos

Cette grande maison est située sur un terrain en léger surplomb. Les pièces principales s'ouvrent généreusement au sud sur un balcon en retrait à l'intérieur du volume habitable, le garde-corps est exécuté en ferronnerie. Partagée horizontalement par le nez de dalle, la maison abrite à chacun des deux étages un appartement similaire. Au sous-sol se trouvent un garage, un atelier d'horlogerie, les caves et la buanderie. La volumétrie, de configuration simple, est couverte d'un toit à croupe. Les façades présentent un ordonnancement symétrique, régulier et finement proportionné des ouvertures. L'accès, placé sur une façade latérale, est soutenu par un ramblai de terre dont la contention est assurée par un mur de soutènement. Cette n'est pas sans évoquer, par sa typologie, la maison locative Perrenoud réalisée par les architectes à Peseux à la même époque. Un projet non-réalisé de maison de paroisse qui présente une forme générale similaire aux deux habitations susnommées laisse deviner, derrière une apparente simplicité, une variété de partition intérieure, tant en plan qu'en coupe. La répartition des ouvertures par rapport à l'ossature, dans ce dernier projet, est dynamique et inventive.

Maison Froidevaux, à la Chaux-de-Fonds : photos

Cette grande maison est située sur un terrain en léger surplomb. Les pièces principales s'ouvrent généreusement au sud sur un balcon en retrait à l'intérieur du volume habitable, le garde-corps est exécuté en ferronnerie. Partagée horizontalement par le nez de dalle, la maison abrite à chacun des deux étages un appartement similaire. Au sous-sol se trouvent un garage, un atelier d'horlogerie, les caves et la buanderie. La volumétrie, de configuration simple, est couverte d'un toit à croupe. Les façades présentent un ordonnancement symétrique, régulier et finement proportionné des ouvertures. L'accès, placé sur une façade latérale, est soutenu par un ramblai de terre dont la contention est assurée par un mur de soutènement. Cette n'est pas sans évoquer, par sa typologie, la maison locative Perrenoud réalisée par les architectes à Peseux à la même époque. Un projet non-réalisé de maison de paroisse qui présente une forme générale similaire aux deux habitations susnommées laisse deviner, derrière une apparente simplicité, une variété de partition intérieure, tant en plan qu'en coupe. La répartition des ouvertures par rapport à l'ossature, dans ce dernier projet, est dynamique et inventive.

Boxes Services Industriels, à la Chaux-de-Fonds

  • 0143.04.0035
  • Dossier
  • 28.07.1961 - 01.06.1962
  • Fait partie de GAILLARD André

Il d'agit de la construction de douze boxes à voiture. Dossier complet, avec plan de situation, extraits du cadastre et plans d'execution, échelles 1:100 / 1:500 / 1:50 / 1:20. Un calque a souffert de l'humidité (traces de moisissures).

OBJET : Construction de douze boxes à voiture.

Immeubles locatifs, à la Chaux-de-Fonds : projet

Ce dossier contient trois avant-projets d'immeubles. Deux sont des tours, tandis que celui nommé "Fleurs Marais" est allongé tout en ne comptant que quatre étages. Echelle 1:200.

OBJET : Trois avant-projets d'immeubles locatifs. Deux sont des tours (quinze et treize étages), tandis que celui nommé "Fleurs Marais" est allongé tout en ne comptant que quatre étages, les appartements consistant en des duplex.

Temple Saint-Jean, à la Chaux-de-Fonds, 1er projet

  • 0143.04.0080
  • Dossier
  • 22.03.1963 - 09.09.1963
  • Fait partie de GAILLARD André

Comporte deux rouleaux. Dossier constitué des documents relatifs au premier projet non réalisé du temple. Deux parties: 1. une série d'esquisses au feutre explorant plusieurs variantes pour le projet: variantes arrondies ou anguleuses (1 rouleau). Ces éléments, non datés, s'insèrent soit dans le contexte d'élaboration du premier projet, soit dans celui de la reprise du projet par la suite. De nombreuses esquisses portent des inscription telle que "Réduction longueur 20 cm - positif", indiquant qu'elles ont dû être reproduites. 2. La deuxième partie du dossier est constituée d'une série de documents concernant le premier projet et qui s'approchent déjà des plans d'exécution, malgré le fait que rien n'ait été réalisé à ce stade. Echelles 1:1000 / 1:200 / 1:100 / 1:50 / 1:10.

OBJET : Un premier projet consiste en un bâtiment de forme ellipsoïdale dans lequel s'inscrit la salle de culte de plan carré. La couverture est constituée d'une dalle en béton de plan carré et concave. Les esquisses montrent qu'un bâtiment beaucoup plus anguleux a été envisagé.

Temple Saint-Jean, à la Chaux-de-Fonds, réalisation

  • 0143.04.0081
  • Dossier
  • 04.12.1967 - 13.03.1972
  • Fait partie de GAILLARD André

Dossier complet, contenant une série d'esquisses préliminaires au feutre, stylo et crayon. Plans de courbes de terrain devant servir de base à une maquette. Le document le plus ancien consiste en un plan d'affectation de l'ouest de la ville, tandis que les plus récents sont relatifs aux modifications proposées pour le clocher en cours de travaux. Echelles 1:1000 / 1:500 / 1:100 / 1:50 / 1:20 / 1:5.

OBJET : Bâtiment à l'architecture plastique et sculpturale caractérisé par une spirale sur plan elliptique et l'absence d'angles vifs ou droits. Un premier projet avait été élaboré pour le même lieu en 1962-63, avant d'être repris et réorganisé. Une série d'esquisses dans le dossier du premier projet comme dans celui de la réalisation permet d'avoir au moins un aperçu des différentes variantes envisagées dans un premier temps. Il y a également eu des modifications vers la fin des travaux (début 1972) concernant le clocher. Technique de construction dite de gunitage (béton projeté sur armature de treillis métallique et de polystyrène expansé) brevetée par Daniel Grataloup (concepteur des villas-coques). Les portes, les éléments de mobilier et de décoration comme les objets liturgiques sont signés du peintre-sculpteur Jean Latour, et les vitraux de dalles de verre sont l'oeuvre de Paulette Schwarz (informations tirées du guide de La Chaux-de-Fonds "Bon pied, bon oeil. Découvrez la ville en parcourant ses rues", La Chaux-de-Fonds, 1997).

Temple Saint-Jean, à la Chaux-de-Fonds, 1er projet

Dossier complémentaire comprenant uniquement des esquisses au crayon, feutre et encre, non signés et non datés. L'emballage original porte l'inscription "Temple Saint-Jean, Anciens croquis".

OBJET : Un premier projet consiste en un bâtiment de forme ellipsoïdale dans lequel s'inscrit la salle de culte de plan carré. La couverture est constituée d'une dalle en béton de plan carré et concave. Les esquisses montrent qu'un bâtiment beaucoup plus anguleux a été envisagé.

Temple Saint-Jean, à la Chaux-de-Fonds, réalisation

Dossier complémentaire, comprenant plans, coupes et perspectives de la phase d'élaboration du projet définitif. Quelques documents appartenant au premier projet du temple Saint-Jean. Echelles 1:100 / 1:50.

OBJET : Bâtiment à l'architecture plastique et sculpturale caractérisé par une spirale sur plan elliptique et l'absence d'angles vifs ou droits. Un premier projet avait été élaboré pour le même lieu en 1962-63, avant d'être repris et réorganisé. Une série d'esquisses dans le dossier du premier projet comme dans celui de la réalisation permet d'avoir au moins un aperçu des différentes variantes envisagées dans un premier temps. Il y a également eu des modifications vers la fin des travaux (début 1972) concernant le clocher. Technique de construction dite de gunitage (béton projeté sur armature de treillis métallique et de polystyrène expansé) brevetée par Daniel Grataloup (concepteur des villas-coques). Les portes, les éléments de mobilier et de décoration comme les objets liturgiques sont signés du peintre-sculpteur Jean Latour, et les vitraux de dalles de verre sont l'oeuvre de Paulette Schwarz (informations tirées du guide de La Chaux-de-Fonds "Bon pied, bon oeil. Découvrez la ville en parcourant ses rues", La Chaux-de-Fonds, 1997).

Opération Beaumont, à La Chaux-de-Fonds : projet

Concerne un groupe locatif, à l'état d'avant-projet. Parcellaires et plans d'ensemble. De nombreuses esquisse au feutre, crayon et à l'encre: études d'implantation, façades, coupes et études des plans d'étage. Echelle 1:1000 / 1:500

OBJET : Il s'agit d'un projet d'un groupe d'immeubles locatifs. Les parcelles sont en majeure partie la propriété d'André Gaillard et ses frères. Les bâtiments projetés sont des tours (entre cinq et dix environ), avec une seule cage d'escalier chacune et quatre appartements par palier, du studio au 6 pièces. L'état d'avancement du projet ne permet pas d'en dire plus. Dans le même lieu, des projets conduits par le bureau Gaillard ont dû aboutir dans les années 90. après modification du plan de quartier Il devrait exister des photos de maquettes

Opération Beaumont, à La Chaux-de-Fonds : projet

  • 0143.04.0245
  • Dossier
  • 08.02.1966 - 22.09.1986
  • Fait partie de GAILLARD André

Complément de dossier avec études plans masse et plans d'étages (esquisses au feutre). Un plan masse appartenant à un projet plus récent, en lien possible avec des projets réalisés dans les années 90. Echelles 1:1000 / 1:200.

OBJET : Il s'agit d'un projet d'un groupe d'immeubles locatifs. Les parcelles sont en majeure partie la propriété d'André Gaillard et ses frères. Les bâtiments projetés sont des tours (entre cinq et dix environ), avec une seule cage d'escalier chacune et quatre appartements par palier, du studio au 6 pièces. L'état d'avancement du projet ne permet pas d'en dire plus. Dans le même lieu, des projets conduits par le bureau Gaillard ont dû aboutir dans les années 90. après modification du plan de quartier Il devrait exister des photos de maquettes

Temple Saint-Jean, à la Chaux-de-Fonds, réalisation

  • 0143.04.0362
  • Dossier
  • 23.05.1969 - 21.09.1970
  • Fait partie de GAILLARD André

Complément de dossier avec plans de situation, plans d'exécution et détails. Echelles 1:1000 / 1:100 / 1:50 / 1:20 / 1:10 / 1:5 / 1:1.

OBJET : Bâtiment à l'architecture plastique et sculpturale caractérisé par une spirale sur plan elliptique et l'absence d'angles vifs ou droits. Un premier projet avait été élaboré pour le même lieu en 1962-63, avant d'être repris et réorganisé. Une série d'esquisses dans le dossier du premier projet comme dans celui de la réalisation permet d'avoir au moins un aperçu des différentes variantes envisagées dans un premier temps. Il y a également eu des modifications vers la fin des travaux (début 1972) concernant le clocher. Technique de construction dite de gunitage (béton projeté sur armature de treillis métallique et de polystyrène expansé) brevetée par Daniel Grataloup (concepteur des villas-coques). Les portes, les éléments de mobilier et de décoration comme les objets liturgiques sont signés du peintre-sculpteur Jean Latour, et les vitraux de dalles de verre sont l'oeuvre de Paulette Schwarz (informations tirées du guide de La Chaux-de-Fonds "Bon pied, bon oeil. Découvrez la ville en parcourant ses rues", La Chaux-de-Fonds, 1997).

Groupe locatif du Chemin Perdu, à La Chaux-de-Fonds

  • 0143.04.0406
  • Dossier
  • 01.06.1987 - 15.05.1995
  • Fait partie de GAILLARD André

Tubes 258, 259 et 261. Six rouleaux (trois petits et trois grands formats). Dossier concernant principalement les immeubles A et E du groupe locatif du Chemin Perdu, avec plans d'ensemble, études, plans d'exécution et détails. Echelles 1:500 / 1:100 / 1:50 / 1:20 / 1:10 / 1:5 / 1:2.

OBJET : Groupe de plusieurs immeubles locatifs, le projet en comptant dix à la base (A à J). Seuls deux paraissent être décrits de manière approfondie et sont peut-être les seuls à avoir été réalisés (A et E). Immeubles allongés aux extrémités en biseau. Immeuble A: Un sous-sol, un rez inférieur, un rez supérieur, 3 étages. Trois cages d'escalier avec deux appartements par palier. Logements de 3 à 4 pièces sans la cuisine, tous traversant, avec balcon. Ce projet succède à l'opération Beaumont.

Concours Centre paroissial "Les Forges", à La Chaux-de-Fonds

Dossier pour un concours constitué de deux études avec plan, coupes et façades. Sans date. L'échelle est une réglette au bas des plans. Devise "LUC"

OBJET : Ce projet comporte deux bâtiments. Un premier allongé et aux extrémités en biseau accueille sacristie et espace de jeux au sous-sol, foyer, salles de réunion et cuisine au rez ainsi que des logements à l'étage. Un deuxième bâtiment est constitué par l'église (temple?) de plan circulaire et dont la couverture est un voile en béton paraboloïde s'appuyant sur trois points extérieurs. Le clocher, indépendant de l'église, est constitué de trois piliers en béton séparés avec deux poutres transversales au premier et deuxième tiers de la hauteur. Il n'y pas d'explication concernant la dénomination du projet. devise "LUC" Daté grâce au BTSR. Concours sur invitation (8). Le projet non primé d'André Gaillard est recommandé par le jury pour être confronté au 1er prix, remporté par Faessler.

Concours des Cornes Morel, à La Chaux-de-Fonds

Tubes 224 et 271. Dossier de concours complet avec plans topographiques et plans définitifs. Echelles 1:5000 / 1:1000 / 1:200 / 1:100.

OBJET : Projet dénommé L.A.Tcho. Aménagement de trois périmètres au lieu-dit les Cornes Morel entre la rue F. Courvoisier et les chemins de fer. Quartier à usages mixtes: bureaux, logements, commerces et surfaces artisanales. Pour les logements, les irrégularités du plan sont priviliégiées (avancements, redans, courbes) avec pour but de donner à chaque appartement une qualité et une intimité particulière (duplex également).

HAEFELI Georges-Jacques

  • 0178
  • Fonds
  • 1960-2008

Archives techniques (surtout dessins sur papier calque), documentant les objets les plus importants (projets, exécutions et concours) de la production de Georges-Jacques Haefeli, entre 1960 et 2008.
On y retrouve notamment la Cité universitaire de Neuchâtel, le Musée international de l'horlogerie, le quartier de la Recorne, la restauration et l'agrandissement du Musée des beaux-arts et le centre culturel ABC, à La Chaux-de-Fonds, le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge à Genève, le home pour personnes âgées de Reconviliers, l'établissement scolaire du Noirmont.

Georges-Jacques Haefeli

Projets, réalisations et enseignement / Pierre Zoelly : publications

  • 0222.09.0003
  • Dossier
  • 1969-1980
  • Fait partie de GAY Roland

Récolte d'imprimés et tapuscrits (brochures, cahiers reliés), concernant plusieurs projets et réalisations de Pierre Zoelly, et ses enseignements universitaires

  • Etude urbanistique, The Pas (Manitoba, Canada), 1970
  • La Petite Brasserie, Fribourg, 1975
  • « Animation II » : contribution au développement architectural d'une station de montagne, 6e semestre 1970, Département d'architecture ETH Zurich
  • « Werkstattbericht - 2 = Rapport d'atelier - 2 = Workshop Report- 2 » / P. Zoelly. – Zurich : ETH, 1978.
  • « Columbus landing 73 », 1973
  • Portfolio de Pierre Zoelly

Projets et réalisations / Pierre Zoelly : plans et publications

  • 0222.09.0004
  • Dossier
  • 1969-1980
  • Fait partie de GAY Roland

Récolte d'imprimés et tapuscrits (brochures, cahiers reliés), concernant plusieurs projets et réalisations de Pierre Zoelly, souvent avec la collaboration de Roland Gay :

  • Logement Novamur, The Pas (Manitoba, Canada), 1969
  • BIPRA, Maison de vacances, Monthey [tirages de plans], 1971
  • Technorama, Zollikon, 1972
  • Schanzenberg : étude de planification, 1973 (contient plusieurs tirages de plans et dessins)
  • Musée international d'horlogerie, La Chaux-de-Fonds, 1974
  • Opéra de Zurich, 1975
  • Musée des Abattoirs, Fribourg, 1976-1980
  • Centrale de chauffage, Aubrugg, 1977
  • Centre musical Waldgarten, Zurich, 1980