Affichage de 2363 résultats

Description archivistique
Vaud
Options de recherche avancée
Aperçu avant impression Hierarchy Affichage :

26 résultats avec objets numériques Afficher les résultats avec des objets numériques

Mandrot, Hélène de : correspondance

17 lettres et 1 carte d'Hélène de Mandrot, lieux div., à H.R. Von der Mühll. Propos divers, informations sur activités Finlande, groupe BBPR et action CIAM en Suisse romande.
Cf. autres correspondances dans dossiers 0009.03.0002/45, 0009.01.0004

Peressutti, Enrico : correspondance

3 lettres et 1 carte Peressutti (BBPR), La Sarraz (MdA), Milan, New York, 1 copie réponse H.R. Von der Mühll (2 ex.) à propos:

  • prise de contact Peressutti 1946 via Hélène de Mandrot (réunion sur la "Reconstruction" à La Sarraz) à propos travaux H.R. Von der Mühll sur normalisation/industrialisation Winckler; contacts personnels (1954)

Congrès internationaux d'architecture moderne (CIAM) : correspondances, photographies et documentation

Contient notamment :

  • 1 lettre et 2 cartes manuscrites Hélène de Mandrot, 1928: invitation CIAM I (mars), excuses pour oubli Von der Mühll dans la liste officielle des participants (12-6), message à l'issue du Congrès;

  • 1 circulaire secrétariat CIAM Paris, [mars? 1928] (0009.01.0004/01) ;

  • Congrès International d'Architecture Moderne, programme officiel, 16 p., annoté par Von der Mühll (0009.01.0004/02) ;

  • Vorbereitender Internationaler Kongress für Neues Bauen. Offizielle Erklärung, 4 p. ronéotypées;

  • Texte authentique de la Déclaration de La Sarraz, 1 p. dactylographiée (0009.01.0004/03) ;

  • Des mots, des mots...; copie dactyl. caractérisation graphologique par Magnat des participants (0009.01.0004/05) ;

  • Liste autographe participants Congrès à excursion en auto (en-tête Von der Mühll) (0009.01.0004/04) ;

  • Carte de visite signée par H.P. Berlage;

  • 13 photographies 6 x 11 (par Thadevossian), parfois inédites, participants en groupe ou isolément (not. Sartoris, May, HdM, Mercadal, Bourgeois, mais aussi Georges Aubert avec Le Corbusier...)

  • 3 photos officielles Congrès 16,5 x 23, A. Gos*, dont organigramme Le Corbusier; 1 photo château LS

  • 1 carte S. Giedion à Von der Mühll, 6-8

  • 1 carte Sartoris à Von der Mühll, 20-7

  • 1 coupure presse FAL, 2-7-1928;

  • 1 liste dactylographiée membres groupe suisse CIRPAC, 1929;

  • 1 carte membre CIAM III, Bruxelles, 1930;

  • 1 programme officiel CIAM IV, Athènes + coupure presse journal Ethnos 2-8-1933

  • 1 liste participants CIAM IV, croisière Patris

  • 1 photo groupe CIAM IV

  • 2 coupures presse Göteborg, Ny Tyd et Morgentidningen, 1-9-1938 (interv. H. de Mandrot, à l'occasion voyage avec Von der Mühll en Scandinavie)

  • 1 copie lettre Von der Mühll à Le Corbusier, 14-7-1945 (à propos réunion groupe CIAM suisse à La Sarraz)

  • 1 affiche CIAM VII, Bergamo, 1947

  • 2 photos 6 x 9 CIAM VIII, Hoddesdon

  • P.A. Emery, Questionnaire sur CIAM, 3 p. dactylographiées, 8-1972

  • Von der Mühll, Réponse au questionnaire d'Emery et copie de lettre réponse à celui-ci, 14-8-1972

  • P.A. Emery, Les CIAM et la Charte d'Athènes, extrait de l'Architecture vivante?, pp. 28-37

  • 4 échanges épistolaires P. Bechler, Von der Mühll et Sartoris, 1978, à propos manifestation jubilaire CIAM à La Sarraz

  • 3 coupures de presse GdL, 14-6, 19-6, 29-6, entretiens A.Kuenzi avec Von der Mühll et Sartoris, jubilé CIAM

  • 1 liste «Documents CIAM en possession de H.R. Von der Mühll», 4 p. dactyl., mise à jour 1973 (N.B. peu de documents conservés!)

*dont notamment :

  • Congrès internationaux d'architecture moderne (CIAM). Photographie de groupe devant le portail du Château de La Sarraz, [1928] (Phot. Emile Gos, Lausanne). Tirages monochromes sur papier argentique. De gauche à droite : (1er rang) F. Garcia Mercadal, Mlle Weber, M. Tadevossian ; (2ème rang) R. Dupierreux, P. Charreau, V. Bourgeois, P. Jeanneret, G. Rietveld, E. May, A. Sartoris, G. Gueverkian, H. Häring, J. de Zavala, L. Florentin, Le Corbusier, H. de Mandrot, P. Rochat, A. Lurçat, H. R. Von der Mühll, Gino Maggioni, H. Hoste, S. Giedion, W. Moser, J. Frank ; (3ème rang) M. Stam, M.E. Häfeli, R. Steiger, H. Schmidt, P. Artaria, M. Gubler (0009.01.0004/06) ;

  • « 1er Congrès CIAM, juin 1928, La Sarraz ». Les participants au congrès, d'après une des photographies de groupe devant le portail du Château de La Sarraz, [s.d.]. Encre sur papier calque (0009.01.0004/07).

Villa Stern à La Rosiaz / E. Collia [arch.] ; H.R. Von der Mühll [aménagement] : plans, correspondances et pièces diverses

  • Villa M. Stern, La Rosiaz : projet : dossier de plans 1:100 ; plan situation / Emile Collia fils.– 4 pièces ;
  • Plans rénovation pour M. Paul Martin : 1:50 / Auteur inconnu, 1949.– 4 pièces ;
  • Corr. entre Paul Martin, Primeurs, à Cléo Von der Mühll, du 22.12.1982. Concerne une liste de lans envoyées sue sa demande.
    Contient également des plans de H.R. Von der Mühll :
  • chambre à coucher : plan d'ameublement 1:25, 13.12.1927 ;
  • panneau décoratif ;
  • plan roseraie : plan, 1929 [attribué à H.R. Von der Mühll].

Immeuble Prilly : plans et esquisses

Immeuble à Prilly, peut-être en Route de Cossonay : "Projet d'un immeuble avec magasins et restaurant à Prilly", 2 pièces :

  • 1 plan de situation ;
  • 1 feuille plans avec esquisse élévations, coupe, plans rez, sous-sols, 1er-4e étages

Genolier (II)

Projet de transformation d'une ferme en logements

ZWAHLEN & MAYR

  • 0016
  • Fonds
  • [~1929-1931]

Photographies de la construction de la tour Bel-Air Métropole à Lausanne.
Une cassette vidéo documentant la construction d’un pont sur la Dalla (VS) éditée par l'entreprise dans les années 1970 (donnée par le directeur de l'entreprise en 1995).

Zwahlen & Mayr SA

Tour Beaulieu à Lausanne

La promotion vise à créer un évènement architectural et urbain contemporain de l'exposition nationale de 1964. Indépendamment de la prouesse technique, le programme accueille plusieurs fonctions: grande salle de spectacle dans le socle, bureaux et auditoires dans la souche (9 niveaux). Le couronnement contient un restaurant "populaire" et son carnotzet (variante en dancing), un restaurant "de luxe", une terrasse pour enfants.

Constructions scolaires, universitaires, recherche

Contient :

  • [Pièce] 0029.01.0005A/01 AAA réalisation : Collège propédeutique de la faculté des sciences, Lausanne-Dorigny : fiche d'information, 1975 : fiche présentant le Collège propédeutique de la faculté des sciences (actuel Amphipôle) de l'UNIL, réalisé entre 1969 et 1970.

Campagne Benvenue, à Lausanne

  • 0024.01.0009
  • Dossier
  • 07.12.1951-15.03.1956
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Un plan porte les initiales : ifer [I. Ferrari].
3 dossiers de mises à l'enquête successives.
Héliographies.

Objet : Trois mises à l'enquête : construction de la villa (1951 et 1952), et construction d'une dépendance (1955). Le projet mis à l'enquête en 1952 est un peu différent de celui de 1951. Le propriétaire est La Balance SA (en 1956 : SI propriété Benvenue). En 1917, Edouard Constant Sandoz divise le terrain de la propriété et en vend une partie à Anna xxxwitch, veuve. Deux objets : &#8226, 1951 et 1952, deux projets (permis accordé dans les deux cas) pour le même terrain, pour le compte de la société La Balance SA. Dossier 0024.01.015 : Villa Photiades, sur le même terrain, avec un plan quasi identique à la première solution, l'emballage de ce dossier portait en plus la mention : La Balance. &#8226, 1955, projet de transformation de la dépendance ouest de la propriété de la SI Benvenue, sise au Petit Ouchy.

Château de Cheseaux, Edouard Decase

  • 0024.04.0126
  • Dossier
  • 05.1929-03.1960
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Le dossier comprend deux choses distinctes : 4 héliographies de 1929, transformation par J. de Freudenreich arch., plans (calques et héliographies) de 1960, transformation par Jack Cornaz (initiales PI, vraisemblablement pour Pierre Birbaum).

Objet : Transformation. Rez-de-chaussée : Jack Cornaz réalise des ouvertures, modifie l'entrée de service, déplace ou supprime des galandages. Au premier étage, il supprime des galandages pour créer 11 pièces distribuées par un couloir central, et crée des volumes de rangements et diverses armoires.

Maison G. Brustlein, urne : plan de détail

  • 0024.04.0074/03
  • Pièce
  • 12.07.1929
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Trois pyramides à 12 faces tronquées inversées décroissantes. Le plan indique au crayon: "C'est le bon! à bientôt. Italo", ce qui laisserait penser qu'en 1929 déjà, alors que la maison est signée Cornaz & Baumann, Italo Ferrari collabore déjà avec Jack Cornaz.

Représentation : élévation/élément cornier de la balustrade du balcon, plan/élément cornier de la balustrade du balcon

Objet : 1929: construction, par atelier Cornaz & Baumann Un étage sur rez, sous-sol percé d'abat-jours, toit en pavillons sur corniche. Cube classicisant avec un retour en biais à l'angle nord, et une terrasse soutenue par un portique à colonnes au sud-ouest. En 1951 Cornaz agrandit l'annexe à l'angle nord et construit ou agrandit le garage-dépendance au nord de la parcelle (Villa Ducrey-Heer, Eugène) figurant déja sur le "plan de situation" de 1929.

Villa Henry Grandjean, à Le Châtelard, premier étage : plan d'exécution

  • 0024.04.0009/02
  • Pièce
  • 21.08.1950
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Représentation : plan/1er étage

Objet : Plan classique. Sous-sol (depuis l'escalier, sens antihoraire): cave à vins, fruits & légumes, W.C., buanderie, étendage, soute bûcher, repassage, chaufferie Rez-de-chaussée (sens antihoraire): hall, cuisine, office, salle-à-manger, salon, bibliothèque, vestiaire, billard. Entrée principale et entrée de service, avec escaliers conduisant tous deux et séparément à la cave. Premier étage: lingerie chambre d'enfants, penderie, bain, chambre monsieur, chambre madame, boudoir, chambre d'amis, bains, loggia, chambre cuisinière, femme de chambre. Dans l'angle rentrant de la cour, Cornaz implante une fausse tourelle décorative dont le toit repose sur les murs de l'angle du bâtiment, qui ne reçoit pas un escalier à noyau, mais émerge des toits pour conférer à l'ensemble une silhouette de manoir. Le segment de cercle visible est juste un décor de brique "en applique". Le bâtiment semble avoir été destiné d'abord à H. Grandjean puis à la SI de la tour Saint-Georges. Cornaz instrumente ce changement en substituant à une modeste banderole, un élément sommital figurant Saint-Georges terrassant le dragon (plusieurs variantes). Plan spécial pour les rayonnages de la bibliothèque. Les dépendances, dont les plans sont joints à celui du bâtiment principal, comptent 2 niveaux: garages, un petit studio à l'étage probablement pour le chauffeur ou le concierge.

Villa Renée Devrient, à Pully : plan

  • 0024.04.0009/05
  • Pièce
  • 3.1938
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Dans ce même dossier, 3 autres calques, élévations nord et sud avec variantes pour la même maison,série de 2 calques, plans marqués "Plan maison Devrient", de 1934, vraisemblablement un premier projet (mention du cube: 1770 et du coût approximatif: 100.000 francs).

Représentation : élévation/façade nord, élévation/variante façade nord, élévation/variante façade nord

Objet : Un étage sur rez, toit à deux pans. Villa-fronton, une niche réalisée en briques (rappel: la famille Savary, des cousins de Cornaz, possède une fabrique de briques à Faoug, faut-il en tirer des conclusions?) en contraste avec le reste du bâtiment, développée sur toute la hauteur de la façade sur rue, souligne l'entrée. La façade sud (vers le lac) a un rythme 1-3-1. La travée centrale est soulignée par un revêtement en briques, comme le fronton (qui s'étire sur toute la largeur de la façade). Photos dans le dossier 0024.02.0001, où l'on voit les obélisques placés aux quatre coins du toit. JC signe seul mais E. Terry n'est pas loin. Les déclinaisons autour de la niche-hauteur (ET en réalise une pour Marcel Nahmias à Boulogne-Billancourt) se retrouvent dans de nombreux dossiers, preuve que JC a cherché à la développer, à la replacer ailleurs. Certains détails sont jubilatoires (volute). La maquette de la maison se trouve chez Jean-Nicolas Devrient. Réalisée, sans doute, par le même maquettiste que celles déposées aux A.C.M. Belle facture, très soignée dans le traitement des matériaux, des teintes. Souci hyperréaliste du rendu de la toiture, du dallage, des parements de briques. Une enveloppe avec permis de construire. Croquis d'intention puis trois variantes de façades sud et nord (les trois étant présentées sur le même calque). Une proposition hispano-provençale développe plusieurs corps de bâtiment disparates sur les trois côtés d'une cour fermée par un mur d'enceinte, dont la porte d'entrée est en arc. Une autre solution avec portique en façade nord au milieu duquel s'ouvre la porte d'entrée en forme de niche, propose en plan un hall rappellant, à une échelle différente, l'antichambre classique.

Villa François Daulte, à Aubonne, rez-de-chaussée : plan d'exécution

  • 0024.04.0009/07
  • Pièce
  • 5.1966
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Dans le même dossier, un autre calque concerne des armoires à rapprocher de la pièce 0024.04.0009-06 [villa Hauterive]. En plan, l'objet n'est n'est pas sans présenter quelques similitudes (notamment dimensionnelles, le type d'escalier, la disposition des pièces,…) avec la villa Georges Piguet à Epalinges [0024.04.0009-08]. Le fait que ces pièces soient réunies dans un même dossier [par Cornaz lui-même?] accrédite l'hypothèse de "l'habit d'arlequin". Copier / coller.

Représentation : plan/rez-de-chaussée

Objet : Maison individuelle, excavée, comptant 1 étage sur rez-de-chaussée sous un toit revillonné. Deux ailes d'un seul niveau, abritent d'une part une chambre à coucher et, de l'autre, une cuisine. Côté cour, ordonnance symétrique, axe médian marqué par l'entrée surmontée d'un balcon. Côté jardin, 3 travées, ordonnance symétrique. Elévations 1: 100 1 plan du rez-de-chaussée 1: 50 Collab. Pierre-J. Birbaum Jean Bettems arch., gestion et conduite de chantier. A retenir pour le chapitre "déclinaison en mode mineur" sur les relations entre le bâtiment principal et les dépendances.

Villa Georges Piguet, à Epalinges, rez-de-chaussée : plan d'exécution

  • 0024.04.0009/08
  • Pièce
  • 15.01.1964
  • Fait partie de CORNAZ Jack

L'hypothèse de "l'habit d'arlequin" associée à la décalcomanie énoncée dans la cote 07 semble se confirmer au vu des élévations. Copier / coller.

Représentation : plan/rez-de-chaussée

Objet : Villa et dépendances. Maison d'un niveau avec combles habitées, toiture vaudoise, révillonnée, plan au sol en tau. Escalier placé au bout de la longue branche du tau,les indications du propriétaire ont influencé le projet, autant du point de vue formel que de celui de l'organisation interne (information orale donnée par le maître de l'ouvrage) Le Dr Georges Piguet possède le dossier administratif et un dossier d'exécution presque complet de cet objet, catalogués sous 0024.05.0001 et 0024.04.0 Plusieurs plans dans le dossier varia 0024.04.0086 L'objet porte également le nom de SI Ballègues SA

Photographies : objets divers

Le classeur réunir les photographies de cinq objets architecturaux :

  • Ensemble locatif de Grangette-Praz-Séchaux, à Lausanne ;
  • Ensemble locatif de Praz-Gérémoz, à Penthalaz ;
  • Ensemble montagnard de l'Alpe-des-Chaux, à Gryon-sur-Bex (par Décoppet)
  • Transformation du four et du pressoir communal de Bassenges, à Ecublens (par Décoppet)
  • 2 projets non identifiés.

Plans variés

Contient plusieurs plans de réalisation de détails, ainsi que notamment 4 plans de coupes et façades.

Praz-Gérémoz, logements à but social à Penthalaz.

Dossier et rouleaux de plans et coupes contenant divers documents (description du projet, plans et coupes divers, croquis et schémas, catalogues de présentation, devis...) concernant les immeubles de "Praz-Gérémoz", logements à but social à Penthalaz.
Indiqué également comme "Habitation Cossonay-Penthalaz".

Centre d'Enseignement Secondaire Supérieur du Nord Vaudois (CESSNOV), à Yverdon.

Rouleau contenant divers documents concernant la réalisation du projet CESNOV, à Yverdon, dont notamment:

  • documents de concours ;
  • plans de situations ;
  • plans de réalisations divers (sous-sol, étages, secteurs, bâtiments...) ;
  • plans des aménagements extérieurs ;
  • plans de détails ;
  • coupes de réalisations (transversales, longitudinales, façades...) ;
  • coupes de détails ;
  • croquis et schémas divers.

Hôpitaux et établissements spécialisés

Contient :

  • [Pièce] 0029.01.0005C/01 - AAA réalisation : Institut romand d'éducation, Serix-sur-Oron : fiche d'information, 1974 : fiche présentant l'Institut romand d'éducation à Serix-sur-Oron (Palézieux), réalisé entre 1972 et 1974.

  • [Pièce] 0029.01.0005C/02 - AAA réalisation : Hôpital de zone, Morges : fiche d'information, 1974 : fiche présentant l'Hôpital de zone, à Morges, réalisé entre 1969 et 1973.

  • [Pièce] 0029.01.0005C/03 - AAA réalisation : École d'infirmières et d'infirmiers-assistants, Morges : fiche d'information, 1974 : fiche présentant l'École d'infirmières et d'infirmières assistantes, à Morges, réalisée entre 1971 et 1972.

Vaudoise Assurances, agrandissement du site

Dossiers contenant de nombreux documents (administratifs, d'architecte, d'ingénieur, technique...) en lien avec l'agrandissement du siège de la Vaudoise Assurances, à Lausanne.

Dossiers administratifs

Dossiers contenant de nombreux documents administratifs (correspondances, devis, calculs, coûts, plannings, travaux, soumissions...) concernant la réalisation d'une halle de fabrication de l'établissement "la Verniaz", à Crissier, appartenant à l'entreprise Baumgartner Papiers S.A.

Exploitation

Dossier contenant de nombreux documents d'exploitation (surfaces locatives, installations techniques, installation sécurité, services de gérances...) concernant la construction des immeubles administratifs pour la caisse de pensions de la commune de Lausanne, à la place Chaudron.

Dossiers techniques

Dossiers contenant de nombreux documents techniques (installations électriques, installations de chauffage, menuiserie, vitrerie, ferblanterie, étanchéité, ventilation, ascenseurs, peinture, sols, isolations, jardinage...) concernant la réalisation de 8 immeubles de logements à but social à Grangette - Praz-Séchaud, dans la commune de Lausanne.

Palais de Justice Fédéral, à Lausanne

  • 0034.03.0001
  • Dossier
  • 3.06.1879-16.06.1879
  • Fait partie de CARRARD Jules

Deux lettres du syndic Louis Joël à Bertolini et Carrard pour la 1ère et à Carrard pour la seconde. Elles traitent du projet du tribunal fédéral. Carrard ont fait partie de la commission chargée d'examiner le projet de Recordon.

Maison de Mr de Charrière, à Senarclens

Ce dossier contient plusieurs plans concernant la Maison de Mr de Charrière, à Senarclens :
06 - Maison de Mr de Charrière, à Senarclens : élévation : détail de la porte d'entrée, [s.d.]
07 - Maison de Mr de Charrière, à Senarclens : le bucher : coupe et élévation, [s.d.]
08 - Maison de Mr de Charrière, à Senarclens : porte d'entrée en chêne : élévation, [s.d.]
09 - Maison de Mr de Charrière, à Senarclens : détail de la cheminée, [s.d.]
10 - Maison de Mr de Charrière, à Senarclens : poutraisons sur l'écurie et la remise : plan, [s.d.]
11 - Maison de Mr de Charrière, à Senarclens : porte d'entrée : plan, [s.d.]
12 - Maison de Mr de Charrière, à Senarclens : poutraison sur le bucher, escaliers en bois dans la sellerie : plan, [s.d.]
13 - Maison de Mr de Charrière, à Senarclens : poutraison sur le bucher, escaliers en bois dans la sellerie : plan, [s.d.]
14 - Maison de Mr de Charrière, à Senarclens : élévations, [s.d.]
15 - Maison de Mr de Charrière, à Senarclens : élévations, [s.d.]
16 - Maison de Mr de Charrière, à Senarclens : bucher et remise : élévations, [s.d.]

Palais de Justice Fédéral, à Lausanne

  • 0034.04.0004
  • Dossier
  • 01.1879-04.1879
  • Fait partie de CARRARD Jules

Ce dossier contient plusieurs plans, esquisses et aquarelles de la façade, de l'aménagement extérieur, des divers étages ect. du Tribunal Fédéral à Lausanne.

Garage Ch. Ramuz SA, Léon Monay, à Morges, projet : plan

  • 0024.04.0036/01
  • Pièce
  • 21.10.1935
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Représentation : perspective/façade garage

Objet : Une copie carbone d'une lettre d'accompagnement dépourvue de signature datée du 3 oct. 1936 adressée à Louis Monay, Garage Ch. Ramuz SA Lausanne: "Mon cher Monay, voici les petits croquis que je vous avais promis. Ils vous montreront plus clairement que mes explications comment j'envisage les différents enduits de la façade du garage." (dossier 0024.04.0036)

Propriétés Léon Monay, à Lausanne

  • 0024.04.0123
  • Dossier
  • 04.1942-10.1948
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Plans des étages, façades, coupes.
Projet et exécution.
Relevés, plans de situation.
Cheminées, escaliers, menuiseries.
Héliographies (relevés) de plans, élévations coupes, signés G. Perrier arch.(février 1934).
3 héliographies, des croquis et quelques feuillets de notes pour une maison de week-end pour Ch. Ramuz, à Préverenges (juillet-septembre 1942).
Une page du magazine House & Garden.

Objet : Deux objets : villas Mousquines 24 (villa Myrte) et 22, immeuble H. Dufour (i.e. Mousquines 22). Transformations. Création d'un abri pour le 22. Dans l'immeuble Mousquines 22, un appartement, loué aux Perrier, est également transformé en 1942 par Jack Cornaz.

Villa Ch. Ramuz, à Préveranges : plan

  • 0024.04.0123/01
  • Pièce
  • 8.1942
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Représentation : élévation/façade nord, élévation/façade sud, élévation/façade est, élévation/façade ouest

Objet : Bâtiment d'un niveau sous un toit en croupe, cantonné par une véranda à l'ouest. Composition symétrique des façades nord et sud avec pignon transversal en guise de fronton. Le toit est recouvert de tuiles canal formant génoise et toutes les ouvertures sont barlongues. Variation en mode mineur des grandes demeures cornaziennes.

Pavillon Brandenburg, à Lutry : plan

  • 0024.04.0037/01
  • Pièce
  • [s.d.]
  • Fait partie de CORNAZ Jack

En vrac à la fin du dossier. Planche de mise en couleur du salon du pavillon, par Henry Bischoff,arc décoré d'une fresque.

Représentation : élévation/intérieure salon, élévation/intérieure face cheminée salon

Objet : Bâtiment antiquisant avec portique à colonnades de style ionique avec cella. Un corps central cubique est flanqué de deux ailes. Il est situé en contrehaut de la rive à laquelle on accède par un escalier monumental. Publié dans la revue "Œuvres", 19 janvier 1935 (article Herbert Moos). 1928: création d'un portique au sud, dont le plan (déchiré) est dans ce dossier, et agrandissement de la terrasse, création d'un mur de soutènement avec une niche abritant un banc au point de rencontre des deux rampes divergentes du perron. Le muret est doté de deux obélisques. Transformé en 2000-2001.

Villa Renée Devrient, à Pully : esquisse

  • 0024.04.0037/05
  • Pièce
  • [s.d.]
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Sous-dossier 2, avec d'autres études de façade concernant plusieurs objets différents. Probablement variante de la maison Devrient, entrée instrumentée non seulement par la niche-hauteur mais aussi par deux colonnes qui soutiennent un entablement destiné à recevoir les retombées de la niche. Obélisques en antéfixes, et un trophée à la romaine au faîte du toit.

Représentation : élévation/façade nord

Objet : Un étage sur rez, toit à deux pans. Villa-fronton, une niche réalisée en briques (rappel: la famille Savary, des cousins de Cornaz, possède une fabrique de briques à Faoug, faut-il en tirer des conclusions?) en contraste avec le reste du bâtiment, développée sur toute la hauteur de la façade sur rue, souligne l'entrée. La façade sud (vers le lac) a un rythme 1-3-1. La travée centrale est soulignée par un revêtement en briques, comme le fronton (qui s'étire sur toute la largeur de la façade). Photos dans le dossier 0024.02.0001, où l'on voit les obélisques placés aux quatre coins du toit. JC signe seul mais E. Terry n'est pas loin. Les déclinaisons autour de la niche-hauteur (ET en réalise une pour Marcel Nahmias à Boulogne-Billancourt) se retrouvent dans de nombreux dossiers, preuve que JC a cherché à la développer, à la replacer ailleurs. Certains détails sont jubilatoires (volute). La maquette de la maison se trouve chez Jean-Nicolas Devrient. Réalisée, sans doute, par le même maquettiste que celles déposées aux A.C.M. Belle facture, très soignée dans le traitement des matériaux, des teintes. Souci hyperréaliste du rendu de la toiture, du dallage, des parements de briques. Une enveloppe avec permis de construire. Croquis d'intention puis trois variantes de façades sud et nord (les trois étant présentées sur le même calque). Une proposition hispano-provençale développe plusieurs corps de bâtiment disparates sur les trois côtés d'une cour fermée par un mur d'enceinte, dont la porte d'entrée est en arc. Une autre solution avec portique en façade nord au milieu duquel s'ouvre la porte d'entrée en forme de niche, propose en plan un hall rappellant, à une échelle différente, l'antichambre classique.

Villa « Champré » Mlle Mc Cann, à Pully

  • 0024.01.0004
  • Dossier
  • 31.03.1960
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Deux héliographies de transformation.
Plans, 4 élévations et 1 coupe.
Initiales Pi., probablement dessinateur.

Objet : Le nom de la propriété est successivement : Champré (1927), Hauterive (1937) elle appartient alors à la Pommeraye SA. Maison construite vraisemblablement par Verrey & Heydel en 1913-1914 pour Mlles Annie Ewen et Marguerite Ruey, dans un style historiciste surchargé de citations académiques mais construite sur pilotis avec fondations en béton armé (un calque de ferraillage, 22.6.1914). Volume et toiture complexes (pignon transversal, oriel et véranda, etc.). Toit à terrasson ceinturé par une balustrade. La maison a été transformée en 1930 (signature de l'architecte illisible sur les héliographies [A. Laverrière, pour Mme Sonnenberg, voir fonds Laverrière cote 2.01.045]). En 1934, projet de lotissement par quatre villas identiques de la partie sud de la parcelle (i.e. Hauterive sur le chemin de la Teinturerie) par le bureau A. Laverrière (2.01.045) Transformation en 1946 par Geo Winkler Arch. (à Lausanne?), la propriété s'appelle alors la Pommeraie. Tranformation par Jack Cornaz associé à Bujard et Roessler en 1960. Jack Cornaz n'hésite pas à clarifier le volume pour imposer une symétrie (voir référence 0024.0.4131-01). Comme d'habitude, soin particulier apporté aux détails : ferronnerie, urne de faîtage, menuiseries, moulures, &#8230, Les nouveaux encadrements des portes et des fenêtres sont en pierre artificielle bouchardée. Le bâtiment fonctionne comme pensionnat en 1937 (voir plan de situation et description du bien-fonds consistant en 4 parcelles, 1205, 1210, 3424, 3432). Cette même année

Villa « Champré » Mlle Mc Cann, à Pully, rez-de-chaussée : plan de transformation

  • 0024.04.0131/01
  • Pièce
  • 03.06.1960
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Héliographie colorée, avec légende des parties à démolir, à construire et à conserver. Suppression du porche hors oeuvre d'origine, remplacé par une entrée centrale. Libéré de l'escalier à double volée, le hall reçoit un nouvel escalier semi-circulaire balancé à droite. Un vestiaire et un WC sont logés sous cet escalier. Le plan est clarifié, la façade nord hiérarchisée, les espaces servants bien définis. La suppression du vestiaire et du WC initiaux au profit d'une grande bibliothèque donne une bonne idée du travail de détail auquel se livre Jack Cornaz. Une fois tracé l'axe de symétrie nord-sud, curetage du volume (suppression de deux vérandas semi-circulaires). En façade sud, il retravaille parfois de quelques centimètres seulement les embrasures des ouvertures de façon à respecter les entraxes.

Représentation : plan/rez-de-chaussée

Objet : Le nom de la propriété est successivement: Champré (1927), Hauterive (1937) elle appartient alors à la Pommeraye SA. Maison construite vraisemblablement par Verrey & Heydel en 1913-1914 pour Mlles Annie Ewen et Marguerite Ruey, dans un style historiciste surchargé de citations académiques mais construite sur pilotis avec fondations en béton armé (un calque de ferraillage, 22.6.1914). Volume et toiture complexes (pignon transversal, oriel et véranda, etc.). Toit à terrasson ceinturé par une balustrade. La maison a été transformée en 1930 (signature de l'architecte illisible sur les héliographies [A. Laverrière, pour Mme Sonnenberg, voir fonds Laverrière cote 2.01.045]). En 1934, projet de lotissement par quatre villas identiques de la partie sud de la parcelle (i.e. Hauterive sur le chemin de la Teinturerie) par le bureau A. Laverrière (2.01.045) Transformation en 1946 par Geo Winkler Arch. (à Lausanne?), la propriété s'appelle alors la Pommeraie. Tranformation par JC associé à Bujard et Roessler en 1960. JC n'hésite pas à clarifier le volume pour imposer une symétrie (voir référence 0024.0.4131-01). Comme d'habitude, soin particulier apporté aux détails: ferronnerie, urne de faîtage, menuiseries, moulures, &#8230,Les nouveaux encadrements des portes et des fenêtres sont en pierre artificielle bouchardée. Le bâtiment fonctionne comme pensionnat en 1937 (voir plan de situation et description du bien-fonds consistant en 4 parcelles, 1205, 1210, 3424, 3432). Cette même année

Villa « Champré » Mlle Mc Cann, à Pully, avant-projet façade nord : plan

  • 0024.04.0131/02
  • Pièce
  • 04.11.1959
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Etude de l'ordonnance nord dépouillée de tous les ornements et surtout sans toit, ce qui laisse penser que à ce stade il s'agit de définir un parti, basé uniquement sur l'analyse des pleins et des vides, et que la forme du toit n'est pas encore définie. Des études similaires existent dans le même dossier pour les façades est et ouest.

Représentation : élévation/façade nord

Objet : Le nom de la propriété est successivement: Champré (1927), Hauterive (1937) elle appartient alors à la Pommeraye SA. Maison construite vraisemblablement par Verrey & Heydel en 1913-1914 pour Mlles Annie Ewen et Marguerite Ruey, dans un style historiciste surchargé de citations académiques mais construite sur pilotis avec fondations en béton armé (un calque de ferraillage, 22.6.1914). Volume et toiture complexes (pignon transversal, oriel et véranda, etc.). Toit à terrasson ceinturé par une balustrade. La maison a été transformée en 1930 (signature de l'architecte illisible sur les héliographies [A. Laverrière, pour Mme Sonnenberg, voir fonds Laverrière cote 2.01.045]). En 1934, projet de lotissement par quatre villas identiques de la partie sud de la parcelle (i.e. Hauterive sur le chemin de la Teinturerie) par le bureau A. Laverrière (2.01.045) Transformation en 1946 par Geo Winkler Arch. (à Lausanne?), la propriété s'appelle alors la Pommeraie. Tranformation par JC associé à Bujard et Roessler en 1960. JC n'hésite pas à clarifier le volume pour imposer une symétrie (voir référence 0024.0.4131-01). Comme d'habitude, soin particulier apporté aux détails: ferronnerie, urne de faîtage, menuiseries, moulures, &#8230,Les nouveaux encadrements des portes et des fenêtres sont en pierre artificielle bouchardée. Le bâtiment fonctionne comme pensionnat en 1937 (voir plan de situation et description du bien-fonds consistant en 4 parcelles, 1205, 1210, 3424, 3432). Cette même année

Villa « Les quatre vents », Mlles Hayes, à Morges

  • 0024.04.0006
  • Dossier
  • 02.1939-11.1939
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Dossier complet d'exécution comprenant les plans, les coupes, les élévations, les détails (modénatures, boiseries, ferronneries, cheminées...).
Au coin en bas à droite de la majorité des plans, initiale G. [probablement le dessinateur].
Le dossier "Vieux Plonjon pour L. Casai" (0024.04.0007) était roulé avec le dossier Hayes, peut-être en raison d'une cheminée identique (?).

Objet : Bâtiment néo-XVIIIe, avec ordonnance classique des façades, variante de la villa à frontons typique de Cornaz. Pour chacune des deux sœurs Hayes, Dorothy-Pusey et Majorie-Pusey, l'étage et le rez sont identiques en plan, mais pas en élévation (hauteur d'étage et dimensions des ouvertures). Le premier étage à des fenêtres plus basses. Trois chambres à coucher sont aménagées dans les combles. Construction d'un garage à deux boxes sans cloisons internes, séparé de la maison.

Villa « Mon Abri », R. et Nellie Cérenville : garage, à Lausanne

  • 0024.01.0011
  • Dossier
  • 06.02.1937-17.02.1937
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Deux plans de situation (une hélio et un calque) et une hélio (plans, façades, coupes), dossier constitué pour la police des constructions, refusé.
Dans le dossier 0024.04.0010, 2 photos / cartes postales "de Jongh" de la villa Mon Abri à "l'avenue de l'Elysée".

Objet : Deux boxes de garage sur sous-sol, flanqués de trois réduits, toiture terrasse. Une héliographie de plans, coupes, façades, soumise à la police des constructions porte un timbre humide avec la mention : "Pas admis. Pas conforme aux dispositions réglémentaires".

Villa « Mon Abri », R. et Nellie Cérenville, à Lausanne

  • 0024.04.0035
  • Dossier
  • 08.1934-12.1934
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Sous-dossier de plans d'exécution au 1:50, coupe en travers et en long, élévations sud, est, nord, ouest, plans du premier étage, du rez, des combles et charpente.
Détails 1:20 hall, grand escalier (plan, élévation et coupe) et escalier de service, boiseries salle à manger, vestibule, cheminée, dallage grand salon, rosace du grand salon, quelques détails au 1:10.
Détails grandeur de consoles.
La plupart des plans comportent l'initiale F Plan N° 76 : Détail 1:10 du dallage d'une chapelle, décembre 1934 : aucun autre document ne concerne cette chapelle.

Objet : Maison de maîtres, qui compte un étage sur rez, un comble à la Mansart et un sur-comble habité. Réglage horizontal donné par une large platebande sous la corniche. Façade nord avec portique à colonnades toscan, sous une frise de bucranes et un fronton à modillons d'aplomb. Façade en briques apparentes derrière le portique encadré par des niches. Façade sud : ordre des travées 1-3-1. Avant-corps sous un fronton à base interrompue, frontons sur consoles pour les ouvertures du rez, véranda contre la façade est. Démoli lors de la construction du collège de l'Elysée par Frédéric Brugger, 1961-1964.

Villa « Mon Abri », R. et Nellie Cérenville, à Lausanne

  • 0024.04.0095
  • Dossier
  • 09.10.1934-24.10.1934
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Dossier concernant la taille de pierres, avec spécification emphatique du matériau (roc du Jura) et du traitement de surface (bouchardage...).
Porche d'entrée, plafond et dallage du portique, détail du soubassement, détail du balcon du premier étage et du bandeau sous la corniche, détail de la porte d'entrée.
Initiales FI, F

Objet : Maison de maîtres, qui compte un étage sur rez, un comble à la Mansart et un sur-comble habité. Réglage horizontal donné par une large platebande sous la corniche. Façade nord avec portique à colonnades toscan, sous une frise de bucranes et un fronton à modillons d'aplomb. Façade en briques apparentes derrière le portique encadré par des niches. Façade sud : ordre des travées 1-3-1. Avant-corps sous un fronton à base interrompue, frontons sur consoles pour les ouvertures du rez, véranda contre la façade est. Démoli lors de la construction du collège de l'Elysée par Frédéric Brugger, 1961-1964.

Villa « Mon Abri », R. et Nellie Cérenville, à Lausanne

  • 0024.04.0136
  • Dossier
  • 15.05.1934-07.11.1934
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Dossier de calques de travail d'avant-projet.
Croquis d'intention, quelques détails grandeur annulés (profils de chapiteaux de colonnes et de corniches).
Un dessin de la façade sud coté et signé par l'architecte et le maître de l'ouvrage.
Proposition de dallage pour le grand salon.
Cheminée du petit salon (marbre de type "reppen echaillon de St-Tryphon").
Plusieurs variantes pour une console, et l'aménagement de deux des côtés du grand salon.

Objet : Maison de maîtres, qui compte un étage sur rez, un comble à la Mansart et un sur-comble habité. Réglage horizontal donné par une large platebande sous la corniche. Façade nord avec portique à colonnades toscan, sous une frise de bucranes et un fronton à modillons d'aplomb. Façade en briques apparentes derrière le portique encadré par des niches. Façade sud : ordre des travées 1-3-1. Avant-corps sous un fronton à base interrompue, frontons sur consoles pour les ouvertures du rez, véranda contre la façade est. Démoli lors de la construction du collège de l'Elysée par Frédéric Brugger, 1961-1964.

Villa « Niou-i-Zella », Monsieur Messen-Jaschin, à Pully

  • 0024.04.0045
  • Dossier
  • 10.1949-08.1950
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Plan et détails d'aménagement de la villa, création de niches pour placer des tableaux et un coffre anciens.
Cornaz signe, Diserens collab., I.F. dessinateur.
2 calques pour Niou-i-Zella (plan et élévations des armoires de la chambre de Monsieur) dans le dossier 0024.04.0046

Objet : Aménagements de la villa. Projet de plafond (staffé?) rococo. Soin particulier apporté au traitement de la cheminée avec trumeau staffé, au dallage. Carnotzet médiévalisant "sous la cuisine" : fenêtres fermées par des verres en cul de bouteille, paumelles en fer forgé...
Niches pour œuvres d'art, aménagements des chambres de madame et monsieur, du grand salon, menuiseries (intérieures et portes et fenêtres), sols (parquets et dallages). Plan et coupe de l'escalier (1:20) dans le dossier 0024.04.0128.

Villa André Inaebnit, avant-projet : plan

  • 0024.04.0041/01
  • Pièce
  • [s.d.]
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Proposition de niche hauteur comprenant porte et fenêtre,l'ensemble du bâtiment se présente comme un fronton muni d'une clé qui, en raison de sa position, prend une importance considérable et fausse les rapports d'échelle. Il ne s'agit probablement pas de la Villa Inaebnit, mais se trouve dans un dossier concernant cet objet.

Représentation : élévation/façade sur jardin

Objet : Cube "classicisant" d'un niveau sur rez-de-chaussée. Sous-sol. Toit à deux pans à faible pente. Gênoise sur les pignons simulant un fronton. Ordonnance des murs goutterot franchement quelconque. Quelques tics cornaziens: portes-fenêtres en plein cintre avec contrevents distincts haut / bas. Garde-corps "Empire".

Villa Au Denantou, à Lausanne

  • 0024.01.0001
  • Dossier
  • 15.11.1941-03.05.1949
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Deux objets dans ce dossier : construction d'un atelier pour E.-M. Sandoz en 1941 et construction d'une annexe et d'une remise à l'angle nord-est du bâtiment principal alors en transformation (1949).
Le dossier contient les mises à l'enquête, permis de construire ainsi que le contrat d'assurance incendie de l'atelier.

Objet : La propriété comprend un bâtiment principal (habitation), un atelier (au sud ouest de l'habitation) et une serre (à l'est de l'habitation). Le 3.5.1949 : permis de construire pour une annexe et une remise à l'angle nord-ouest du bâtiment principal alors en transformation.
3 plans d'exécution au 1:50 du rez-de-chaussée et du premier étage dans le dossier 0024.04.0086.

Villa Au Petit-Denantou, à Lausanne

  • 0024.01.0003
  • Dossier
  • 03.05.1962-26.06.1964
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Dossier des transformations de la terrasse sud réalisées par Jack Cornaz pour Edouard-Marcel Sandoz.

Objet : La campagne du petit Denantou appartenait à la famille Mercier, elle abritait alors un pensionnat. Les Mercier ont vendu la propriété à Edouard Marcel Sandoz, qui a loué le bâtiment à Mme Martine Montes, qui a demandé à Jack Cornaz de rétablir le bâtiment à grand frais (information orale : on dit que Jack Cornaz s'est inspiré de gravures anciennes pour retrouver un état proche de l'origine).

Villa Au Petit-Denantou, à Lausanne

  • 0024.04.0121
  • Dossier
  • 03.05.1962-09.03.1965
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Héliographies et calques de la transformation de la campagne du petit Denantou.
Porche d'entrée, modifications en façades sud et nord, aménagement intérieurs, création d'une terrasse avec escalier à double rampe divergente, aménagement du jardin (avec création d'un système d'arrosage), balustrades et ferronneries (jardin et maison).
Elévations de l'état existant et projeté.
Plans de chauffage de Calorie SA.
Deux calques datant de 1932 concernant le grand Denantou.
Notes et relevés.
Pierre Birbaum collab.

Objet : La campagne du petit Denantou appartenait à la famille Mercier, elle abritait alors un pensionnat. Les Mercier ont vendu la propriété à Edouard Marcel Sandoz, qui a loué le bâtiment à Mme Martine Montes, qui a demandé à Jack Cornaz de rétablir le bâtiment à grand frais (information orale : on dit que Jack Cornaz s'est inspiré de gravures anciennes pour retrouver un état proche de l'origine).

Villa Au Petit-Ouchy, à Lausanne

  • 0024.04.0064
  • Dossier
  • 05.1927-06.1927
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Héliographies.
Coupes en long, coupes des ailes, plans sous-sol, rez-de-chassée, combles, partie de l'entresol.
Dossier constitué probablement afin de le remettre à une entreprise de sanitaires.
Notations au crayons de couleurs concernant les tuyauteries.
Les plans sont signés "ateliers J. Cornaz et W.
Baumann arch."

Objet : La "légende" locale veut que, les frères Mermod en cabotage sur le lac, aient aperçus le pavillon construit par Jack Cornaz et ET pour A. Brandenburg, se soient enquis auprès de celui-ci du nom de l'architecte et lui aient confié la construction du Petit-Ouchy. Autre anecdote, le bois qui a servi à la charpente est celui des trétaux de la fête des Vignerons de 1925, racheté par Walter Mermod. La description de l'objet, qui reste le plus référentiel et cité de la production Jack Cornaz, sera complétée.

Villa Au Petit-Ouchy, à Lausanne

  • 0024.04.0150
  • Dossier
  • 05.1926-09.1942
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Les plans sont signés Baumann et Cornaz.
Projet de bassin devant la terrasse, pavillon de jardin (élévation, plan, coupe, charpente et détails au 1:5), deux variantes du pavillon, développé des façades intérieures de l'une d'elles, élévations nord, élévations sud, détails de la balustrade de la niche et des obélisques de la terrasse, plan de chevronnage (réalisé avec les tréteaux de la fête des Vignerons de 1925 rachetés par Mermod), élévation est, coupe et plan du portail (fer de lance grec et urnes à godrons), plan de 1942 (premier étage), coupe transversale et longitudinale (héliographies), plans des dépendances, non datés, qui abritaient des garages, une buanderie, une cuisine et à l'étage des chambres à coucher et un bain.
Quelques dessins d'un fronton (la culture dans ses deux acceptions), divisé en deux par un oculus, d'un côté sont représentés (entre autres) un arrosoir, un chapeau de vendangeuse, un filet de pêche et une brouette, de l'autre un violoncelle, des livres et une palette de peintre.
C'est au dessin ce que Ramuz appelle dans son oeuvre : l'association des arts et de l'agriculture, le labeur et le loisir&#8230, Jack Cornaz excelle quand il faut créer une ambiance apte à domestiquer le regardant : exemple, dans un calque pour un cabanon, le souci dans la manière de restituer le désordre propre à l'endroit (brouette, outils...) est particulièrement remarquable.

Objet : La "légende" locale veut que, les frères Mermod en cabotage sur le lac, aient aperçus le pavillon construit par Jack Cornaz et ET pour A. Brandenburg, se soient enquis auprès de celui-ci du nom de l'architecte et lui aient confié la construction du Petit-Ouchy. Autre anecdote, le bois qui a servi à la charpente est celui des trétaux de la fête des Vignerons de 1925, racheté par Walter Mermod. La description de l'objet, qui reste le plus référentiel et cité de la production Jack Cornaz, sera complétée.

Villa Au Petit-Ouchy, à Lausanne : dépendances

  • 0024.04.0119
  • Dossier
  • 06.1928-11.08.1928
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Avant-projet (plusieurs études) et une héliographie du plan coté du rez-de chaussée et du premier étage

Objet : Transformation de la maison du jardinier en maison d'habitation.

Villa Jean Graenicher, La Chamossenaz, à Epalinges

  • 0024.04.0083
  • Dossier
  • 28.02.1959-03.1959
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Dossier d'héliographies de plans, élévations et coupe.
Légende des transformations (nouveau, modifié, démoli)

Objet : Transformation d'une maison rurale. Le toit à 2 pans est remplacé par un toit à pavillons-croupes. L'appartement s'étend sur l'ancienne partie rurale. Pour injecter ce programme résidentiel cossu dans une ferme, Jack Cornaz modifie donc considérablement la volumétrie de toiture et le plan. Il garde dans ses habitudes constructives, l'escalier monumental, l'emplacement et la surface importante réservée au salon, chambre de monsieur et chambre de madame séparées par la salle de bains, &#8230, Il faut relever que, comme au Grand-Denantou ou dans la villa Mac-Cann à Chamblandes, il n'hésite pas à supprimer des éléments pour obtenir un volume plus assis à l'horizontalité plus affirmée. Duplicata d'une lettre (vraisemblablement de Jack Cornaz) de mars 1959, espace réservé pour le jour non spécifié, avec explication du programme de transformations (photocopié).

Villa M. Fivaz, à Payerne

  • 0024.04.0040
  • Dossier
  • 07.1937
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Variantes d'avant-projet au 1:100.
Plans, esquisses de façades.
Représentation de personnages dans une étude de façade (sur jardin).

Objet : Projet de transformation. Un étage sur rez-de-chaussée, combles à la Mansart.

Villa Marie Rivier, à Lausanne

  • 0024.04.0034
  • Dossier
  • 08.08.1928-08.1929
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Façades, plans, coupes, détails (taille de pierre et menuiserie), avant-projet (dessins de façade soignés), plans de situation et profils terrain.
Quelques études pour le jardin, et plans du garage.
Une héliographie de 1929 porte au dos la notation au crayon : Baumann & Cornaz architectes, pl. St-François 5.
Les plans portent les initiales : I.F.F. ou I.F.

Objet : Maison de deux étages sur rez, divisée en deux parties, un appart. pour M. Suter, et l'habitation pour la famille Rivier. Construction d'un garage. Encadrée à l'est et à l'ouest (cf. schéma de la maison Brustlein) par une terrasse sur colonnades (ordre toscan). Au sud, des portes-fenêtres dont l'arc en plein-cintre est fermé par un châssis rayonnant, occupent les trois travées centrales de la façade. Au nord, le "bel étage" est signalé par des corniches sur consoles. Deux escaliers : le principal dessert l'appartement indépendant du deuxième étage et part de l'entrée du bâtiment, le second, plus petit, sert de liaison verticale entre le rez et le premier étage et se poursuit jusqu'aux combles, où sont situées les chambres de bonnes. Ces deux circulations communiquantes font penser que la division en deux appartements devait pouvoir être supprimée. 1929 : autorisation de construire, déposé par Cornaz & Baumann 1929 : garage privé au nord de la parcelle, par Cornaz & Baumann 1959 : démolition dudit garage et reconstruction à un autre emplacement 1960 : transformation de l'immeuble et constr. annexe et 3 boxes, par Fantoli & Kropf 1961 : mur de soutènement, par Fantoli & Kropf 1971 : création d'un escalier du 2e niveau aux combles, Richter & Gut 1975 création d'une salle de bains, Miguel (source : Archives de la Ville de Lausanne)

Propriété de Mme Marie Rivier « Au Grey », à Lausanne : plan

  • 0024.04.0034/02
  • Pièce
  • 30.05.1929
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Indication des matériaux. La tablette, l'encadrement du foyer de la cheminée du salon, sont en granit belge,plaque foyère: chomérac.

Représentation : élévation/face cheminée rez, élévation/côté cheminée rez, élévation/face cheminée bureau rez, élévation/face cheminée bureau 2e étage, plan/cheminée rez, plan/bureau rez, plan/bureau 2e étage, détail/corniches

Objet : Maison de deux étages sur rez, divisée en deux parties, un appart. pour M. Suter, et l'habitation pour la famille Rivier. Construction d'un garage. Encadrée à l'est et à l'ouest (cf. schéma de la maison Brustlein) par une terrasse sur colonnades (ordre toscan). Au sud, des portes-fenêtres dont l'arc en plein-cintre est fermé par un châssis rayonnant, occupent les trois travées centrales de la façade. Au nord, le "bel étage" est signalé par des corniches sur consoles. Deux escaliers: le principal dessert l'appartement indépendant du deuxième étage et part de l'entrée du bâtiment,le second, plus petit, sert de liaison verticale entre le rez et le premier étage et se poursuit jusqu'aux combles, où sont situées les chambres de bonnes. Ces deux circulations communiquantes font penser que la division en deux appartements devait pouvoir être supprimée. 1929: autorisation de construire, déposé par Cornaz & Baumann 1929: garage privé au nord de la parcelle, par Cornaz & Baumann 1959: démolition dudit garage et reconstruction à un autre emplacement 1960: transformation de l'immeuble et constr. annexe et 3 boxes, par Fantoli & Kropf 1961: mur de soutènement, par Fantoli & Kropf 1971: création d'un escalier du 2e niveau aux combles, Richter & Gut 1975 création d'une salle de bains, Miguel (source: Archives de la Ville de Lausanne)

Propriété de Mme Marie Rivier « Au Grey », à Lausanne : plan, détail escalier principale

  • 0024.04.0034/03
  • Pièce
  • [s.d.]
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Escalier principal situé dans l'angle ouest du bâtiment (pas d'escalier de service, mais un deuxième escalier desservant l'appartement Rivier).

Représentation : plan/arrivée deuxième étage, plan/arrivée et départ 1er étage, plan/départ rez de chaussée, coupe/vue de face

Objet : Maison de deux étages sur rez, divisée en deux parties, un appart. pour M. Suter, et l'habitation pour la famille Rivier. Construction d'un garage. Encadrée à l'est et à l'ouest (cf. schéma de la maison Brustlein) par une terrasse sur colonnades (ordre toscan). Au sud, des portes-fenêtres dont l'arc en plein-cintre est fermé par un châssis rayonnant, occupent les trois travées centrales de la façade. Au nord, le "bel étage" est signalé par des corniches sur consoles. Deux escaliers: le principal dessert l'appartement indépendant du deuxième étage et part de l'entrée du bâtiment,le second, plus petit, sert de liaison verticale entre le rez et le premier étage et se poursuit jusqu'aux combles, où sont situées les chambres de bonnes. Ces deux circulations communiquantes font penser que la division en deux appartements devait pouvoir être supprimée. 1929: autorisation de construire, déposé par Cornaz & Baumann 1929: garage privé au nord de la parcelle, par Cornaz & Baumann 1959: démolition dudit garage et reconstruction à un autre emplacement 1960: transformation de l'immeuble et constr. annexe et 3 boxes, par Fantoli & Kropf 1961: mur de soutènement, par Fantoli & Kropf 1971: création d'un escalier du 2e niveau aux combles, Richter & Gut 1975 création d'une salle de bains, Miguel (source: Archives de la Ville de Lausanne)

Villa au Petit-Ouchy : photographies

  • 0024.02.0005/01
  • Pièce
  • [s.d.]
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Deux cartes postales fixées sur un support en carton fort. Editions © Emile Gos.

Représentation : Vue exterieure depuis le parc (angle nord), vue depuis l'intérieur sur le parc

Objet : La construction du pavillon (1924) précède celle du bâtiment principal (1926). Cella à plan carré précédée d'un péristyle à colonnes toscanes, sous un toit à pavillon sommé d'une urne. Le sol en briques en point de hongrie et cloisonné par des plates-bandes, vraisemblablement de marbre. Le sol du péristyle est composé de petits galets de rivière.

Pavillon Brandenburg, à Lutry, cheminée du salon : photographie

  • 0024.02.0002/11
  • Pièce
  • [s.d.]
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Représentation : vue intérieure, cheminée

Objet : Bâtiment antiquisant avec portique à colonnades de style ionique avec cella. Un corps central cubique est flanqué de deux ailes. Il est situé en contrehaut de la rive à laquelle on accède par un escalier monumental. Publié dans la revue "Œuvres", 19 janvier 1935 (article Herbert Moos). 1928: création d'un portique au sud, dont le plan (déchiré) est dans ce dossier, et agrandissement de la terrasse, création d'un mur de soutènement avec une niche abritant un banc au point de rencontre des deux rampes divergentes du perron. Le muret est doté de deux obélisques. Transformé en 2000-2001.

EPFL : Projet de la première étape : mise à l'enquête publique initiale : maquette / Zweifel et Strickler Associés

La mise à l'enquête initiale de 1973 est caractérisé par une typologie de bâtiments-tours de 42.9 m de hauteur basés sur un plan cruciforme. Bien que réglementaire, ce projet a suscité une controverse publique.
Grâce au plan directeur un nouveau projet, avec des bâtiments à hauteur fortement réduite et moyennant une certaine densification au niveau du sol, a pu être élaboré très rapidement.

Villa Au Petit-Ouchy, à Lausanne : orangerie

  • 0024.04.0118
  • Dossier
  • 09.10.1934-04.1942
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Un calque de lettrage probablement pour une plaque funéraire "Walter Alfred Mermod, 1882 [vérifier]-1941"
Plan de situation de l'orangerie du géomètre officiel J. Baumgartner (1940, 5 mars).
Avant-projet daté 1934 (initiales f.ou g.).
Calques datés 1942, concernant des transformations intérieures pour le Petit Ouchy (menuiseries intérieures, cheminée).

Villa B. Cuénod, à La Tour-de-Peilz

  • 0024.04.0052
  • Dossier
  • 11.1934-08.1935
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Nombreuses esquisses, variantes pour une habitation unifamiliale.
Le nom "B. Cuénod", n'apparaît que sur des projets pour un bassin de fontaine, une cheminée et une console.
D'autres esquisses, plans... épars concernent le pavillon Mermod à Puidoux (fosse septique), des cheminées à Fantaisie.
Dans le même dossier, études pour le fronton de Burier.
Une carte postale très vraisemblablement de Fred-Roger Cornaz qui atteste la collaboration entre les deux frères.

Objet : Maison de un étage sur rez. Toit en pavillons. Au sud et au nord, le toit forme dans la partie centrale un comble à la Mansard, dont le brisis est percé d'une lucarne. Cette disposition donne à ces deux façades l'allure d'un corps central cantonné par deux pavillons. Calques de commandes de menuiseries intérieures et extérieures (1:20) se trouvent dans le dossier 0024.04.0128.

Villa Capt, à Prilly

  • 0024.04.0144
  • Dossier
  • 04.1946-19.02.1947
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Dossier d'exécution de calques et héliographies pour la maison et le garage avec dépendances.
Bâtiment principal : plans de situation, du rez-de-chaussée, du premier étage, du sous-sol, des charpentes, élévations sud-est, nord-est, sud-ouest, nord-ouest, coupe en long, détails des menuiseries, détails des escaliers extérieurs et intérieurs.
Axonométrie vue de l'angle nord de la propriété.
Projet d'aménagement de la cour.
Dépendances : tous les plans et élévations.
Listes des plans, des entreprises et des coûts (partiels).
Quelques plans de provenance d'autres dossiers de dates ultérieures (château de Cheseaux, 1961, propriété Baumgartner à Epalinges, 1960, villa Roux, Saint-Sulpice, 1934, projet d'auvent pour Monsieur le Baron Graevenitz, 20 bis, avenue de Florimont à Lausanne, 2 février 1961)

Objet : Bâtiment d'un étage sur rez-de-chaussée. Toit à pavillons et coyaux. Composition à symétrie axiale nord / sud. Le corps principal est cantonné par des vérandahs. Comme dans la maison Brustlein à Lutry, Jack Cornaz dispose une annexe déboîtée dans l'angle nord. Selon un dispositif courant, le garage est relié au bâtiment principal par un mur percé d'une porte faisant communiquer la cour et le parc. Portail semi-circulaire.

Villa Elysée, à Lausanne

  • 0024.04.0098
  • Dossier
  • 01.05.1951-15.03.1955
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Calques d'étude et de projet de la façade sud (variantes de perron, 1951), porte de garage (1953 et 1955), études et plans pour une salle de bain.
Certains dessins portent les initiales IF.
Deux hélios bleues de l'architecte Adolphe Burnat, architecte à Vevey, le premier est un plan de l'étage de l'annexe de l'Elysée (juillet 1916) et l'autre concerne des transformations dans le bâtiment principal au premier étage (23.05.1916).

Objet : Il s'agit de la campagne de l'Elysée (18e siècle ??). Appartient-elle à la famille de Cérenville??

Villa Eric de Watteville, à Epesses

  • 0024.04.0125
  • Dossier
  • 01.1946-06.1946
  • Fait partie de CORNAZ Jack

Plans d'exécution sur calques, esquisses de détails d'aménagements intérieurs, plan d'exécution de la cheminée.
Queques héliographies de plans, dont une portant le timbre humide de l'entreprise Notari, à Cully.
Le dossier était roulé dans une héliographie du projet d'immeubles locatifs pour la Propriété du Crédit agricole et industriel de la Broye (Estavayer-le-Lac), juin 1945.

Objet : Transformation du rez-de-chaussée et premier étage.

Résultats 1 à 100 sur 2363